Rétroviseur : les meilleurs films des années 60 à 80 !

Après nous avoir régalé avec « La Nuit des morts-vivants« , Stéphane nous enthousiasme avec « Zombie« , autre monument de George A. Romero. C’est à lire sur rétroviseur.com et c’est bien évidemment à commenter et partager.


Evénement aujourd’hui en ce dimanche d’entre deux-tours : Stéphane nous décortique avec brio le chef d’oeuvre de George A. Romero, La Nuit des morts-vivants. Une façon plus qu’agréable d’oublier ce dimanche pluvieux…


En ce dernier dimanche avant l’apocalypse, Emmanuel vous démontre, avec son talent habituel, pourquoi Phantom of the Paradise est le meilleur opéra rock de tous les temps. C’est à savourer maintenant car bientôt il sera trop tard…..


Sorti chez l’excellent éditeur, Le Chat qui fume, Tropique du cancer est un giallo à voir que décortique avec son brio habituel un Tom en excellent forme. De quoi se régaler après un magnifique week-end.


Cette semaine, l’équipe de rétroviseur vous propose u16244319_394785410876194_589730241_nn sommet de la filmographie de Claudio Fragasso chroniqué d’une main de maître par l’excellent Tom Phénix. Monster Dog (Leviatan) est à lire sur votre site préféré !


 

Enphenomena-poster ce dimanche ensoleillé, l’équipe vous propose la lecture d’une chronique d’Emmanuel sur un des meilleurs Dario Argento. Phenomena est à lire sur rétroviseur et c’est que du bonheur…

Et n’oubliez c’est dans six mois c’est donc bientôt, l’événement belge se déploie dans une deuxième édition qui s’annonce passionnante RWD


Lorsqu’il a appris que des suites du chef d’oeuvre d’Hitchcock, Psychose,

anthonyperkinsdesignétaient en production, l’ami Pascal est rentré en transe ! Fan de Norman Bates il vous propose une brillante chronique non pas sur une mais bien sur DEUX de ces suites. Psychose 3 et 4, qu’il décrit avec toute la passion qui le caractérise, est à lire et à consommer sans modération.


10308553_334000736750544_2682267925034782383_n

En ce dimanche froid, pluvieux et triste, l’équipe de rétroviseur souhaite rendre hommage à l’immense John Hurt qui vient tout juste de décéder.

L’occasion de relire sur note site la chronique de Osterman Weekend, l’un de ses grands rôles du milieu des années quatre-vingts.


 

Qui d’autre que Tom 1pouvait écrire sur un film porno de Joe D’Amato ! Alors son talent habituel, il délivre une excellente chronique sur  Sesso Nero, une oeuvre charnière dans la carrière de ce cinéaste prolifique !


MovieCovers-24294-147556-6FEMMESPOURLASSASSINEmmanuel décide en ce dimanche ensoleillé mais frais, de revenir aux origines du giallo avec le monument de Mario Bava , six femmes pour l’assassin. Bonne lecture